Le PAPI

  1 - Les inondations

Le bassin de l'Hérault est
concerné par les crues du
fleuve Hérault et de ses
affluents mais aussi par
les crues rapides, le
ruissellement et la
submersion marine.
Le SMBFH envisage la mise en place, sur le bassin versant de l'Hérault, d'un Programme d'Actions de Prévention des inondations (PAPI) de manière à aborder la problématique prévention des inondations à une échelle hydrographique cohérente et sous tous ses aspects.

Un PAPI doit permettre de :


  • Développer une politique de prévention du risque inondations à l'échelle d'un bassin versant,

  • Mettre en place un programme d'actions publiques à long terme visant à l'atténuation du risque pour les personnes et les biens et contribuant, par une approché intégrée à l'atteinte du bon état au sens de la DCE,

  • Mobiliser les habitants et les différents acteurs autour d'un projet commun pour agir efficacement.
Un comité de pilotage (composé du SMBFH, de l'Etat, la Région, l'Agence de
l'Eau, des Départements du Gard et de l'Hérault et des différents MO)
coordonnera, programmera et évaluera les actions du PAPI. La mise en oeuvre
d'un PAPI découle d'une démarche concertée et participative.


C'est donc un programme visant un objectif de réduction progressive et durable des dommages aux personnes et aux biens pouvant découler des inondations susceptibles de se développer sur le bassin de l'Hérault.

En s'engageant à soutenir un PAPI, les co-signataires affirment leur volonté de :


  • Réduire les dommages consécutifs aux inondations,
  • Contribuer à l'atteinte des objectifs de bon état ou de bon potentiel des milieux aquatiques, notamment par la mise en ouvre d'actions de restauration du fonctionnement hydrodynamique des cours d'eau et de préservation des zones naturelles d'expansion de crues.

   2 -Les prévisions

Calendrier prévisionnel :
Pont du diable

Un PAPI se décline sous 7 axes parce qu'une gestion efficace du risque inondation doit tenir compte de la mise en place de travaux de protection mais aussi de l'existence d'une culture du risque au sein des populations concernées ou de la fonctionnalité des milieux aquatiques en jeu.
Ainsi, les actions pressenties sur le bassin de l'Hérault s'articuleraient autour :
  • De l'amélioration des connaissances (étude hydraulique, synthèse des connaissances.) et du renforcement de la culture du risque (actions de formation, sensibilisation.)
  • De l'amélioration de la surveillance des crues et de la prévision et de l'alerte (suivi des crues, métrologie.),
  • De l'élaboration des PPRi et d'actions de réduction de la vulnérabilité,
  • De l'amélioration de la gestion dynamique des cours d'eau et de la restauration des zones d'expansion des crues,
  • D'aménagement de protection localisée des lieux habités.
Le périmètre d'action délimité pour le PAPI
intégre 166 communes conformément au SAGE.